Fleur de Souliers | La créatrice
50735
page-template-default,page,page-id-50735,ajax_fade,page_not_loaded,,select-child-theme-ver-1.0.0,select-theme-ver-1.5.1,smooth_scroll,wpb-js-composer js-comp-ver-4.11.2.1,vc_responsive
 

La créatrice

Petits, certains créateurs rêvent de gloire et de tapis rouges, Clémence Nerbusson, elle, avait une tout autre obsession : voir tout le monde bien chaussé. « Pour moi, la chaussure est un besoin primaire : on peut être mal habillé, mais personne ne devrait être mal chaussé. Cela paraît peut-être superficiel, mais pas du tout : les souliers conditionnent les mouvements, le dynamisme, l’avancée dans la vie. Le confort et la légèreté au bout des pieds, c’est loin d’être accessoire, c’est une base pour être bien dans l’existence ».

Alors une fois grande, Clémence Nerbusson passe rapidement des crayonnés innocents de l’enfance à la confection de ses premiers modèles. Le besoin de maîtriser son art dans toute sa réalité la mène à passer son CAP de Cordonnier-Bottier : elle qui après une licence à la Sorbonne Nouvelle se prédestinait plutôt aux métiers d’esprit et de culture, elle donne finalement la priorité à ses mains (et à nos pieds !). « Et je peux vous assurer qu’il m’a été beaucoup plus difficile d’être jugée à un examen sur une production manuelle, que sur une production intellectuelle ! », aime-t-elle souvent raconter ! « Il y a dans la création d’un objet du quotidien, l’esprit de l’art qui rencontre les sens, la vie, le vrai et il me semble que se trouve justement là un sens du mot culture ».

Ne restait à la créatrice en herbe qu’à définir le style dont elle souhaitait nous chausser. Rurale dans l’âme, comme elle se définit elle-même, elle recherche une forme de rusticité, tout autant que de légèreté bucolique dans ses créations. Elle décide de créer des « souliers », plutôt que des chaussures : « parce qu’une paire de souliers, rien qu’avec le mot, on sait que l’on va en prendre soin, on va la garder longtemps, et justement, je veux cette forme d’intemporalité dans mes créations, de qualité rassurante, comme les bonnes choses de la campagne. Avec la volonté cependant d’apporter tout cet univers pastoral, frais, joyeux et authentique aux citadines : comme un bol d’air frais à leur style. Une touche d’originalité qui a du sens, qui vient de nos racines : de la nature ». Clémence Nerbusson crée un style terrien, très sûr de lui, entier et en même temps raffiné dans les détails et la recherche de féminité, qui fera le succès de la marque Fleur de Souliers.